Choisir sa pellicule

Le choix de la pellicule est une étape importante dans la pratique de la photo argentique. Chaque pellicule a un rendu qui lui est propre et peut donc servir votre projet. Et je ne parle pas uniquement de couleurs ou noir et blanc, d’une pellicule à l’autre le rendu des couleurs ou de la gamme de gris sera différente pour un même sujet.

Nous allons voir comment faire son choix.

Dur de faire son choix…

Couleurs ou noir et blanc

Faire de la photographie c’est avant tout faire une succession de choix.

Faire de l’argentique, c’est choisir avant de prendre vos photos si vous voulez travailler en couleurs ou en noir et blanc. Et là c’est la sensibilité de chacun qui rentre en jeu.

A noter que si vous voulez développer vos pellicules vous même, pour des raisons de budget ou de maitrise du procédé, le noir et blanc est plus facile a développer chez soi.

J’ai personnellement fait le choix du noir et blanc pour mon travail personnel. je vous expliquerai ce choix dans le prochain article.

Négatif ou diapositive

Si vous souhaitez faire de la couleur, vous avez le choix entre une pellicule négative ou diapositive.

Il faut savoir qu’une pellicule négative pardonne les erreurs d’expositions (surtout dans les hautes lumières) alors que la diapositive doit être parfaitement exposée.

Si l’on ajoute à ça le prix plus élevé pour les diapositives, mon conseil sera de débuter avec des films négatifs et vous essayerez la diapositive lorsque vous serez à l’aise pour exposer vos photos.

Car oui, si l’on met de côté le rendu de chaque pellicule, négatif ou diapositive, il y a une chose qui rend magique la diapositive. C’est la projection.

Si vous avez la chance d’avoir à disposition un projecteur, voir ses images projeté sur un écran blanc d’1m50 (ou plus) a quelque chose magique. C’est la bonne raison pour faire de la diapositive.

Sensibilité ISO

Pour commencer, qu’es ce que les ISO?

En photographie, la sensibilité ISO est la mesure de la sensibilité à la lumière des pellicules (et des capteurs numériques). Elle est une donnée essentielle à la détermination d’une exposition correcte.

Wikipedia

Et oui, pour bien exposer une photo, on peut jouer sur 3 paramètres (le triangle d’exposition): La vitesse, l’ouverture et les ISO. Je ne vais pas vous expliquer l’exposition ici, des milliers d’articles et de vidéos existent déjà sur le sujet.

Ce qu’il faut retenir c’est que plus le chiffre ISO est haut, plus la pellicule est sensible à la lumière. C’est la taille des grains d’argent qui influencent cette sensibilité, plus ils sont gros, plus ils sont sensible à la lumière.

Les valeurs ISO les plus courantes sont :

100 ISO : une grande finesse de grain, très bien adapté pour le portrait, le paysage avec l’utilisation d’un trepied ou les scènes en plein soleil l’été.

400 ISO: le parfait compromis entre la finesse du grain moyenne et une sensibilité passe partout. C’est la sensibilité utilisé par la majorité des grands photo-reporters ou photographe humaniste.

3200 ISO: si vous faites des photos de nuit ou si vous recherchez un grain marqué dans le rendu de vos photos.

Le nombre de poses

Dernier petit détail, le nombre de pose que vous offre la pellicule. C’est le nombre de photos possible. La grande majorité des pellicules sont en 36 poses aujourd’hui, bien que l’on trouve encore quelques 24 poses.

La gamme

Il existe différente gammes de pellicules, que ce soit en couleurs ou en noir et blanc. Exception faite pour les diapositives qui sont toutes du haut de gamme.

Le prix est très souvent un bon moyen de définir la gamme de la pellicule. La limite de 5€ est un bon moyen de déterminer la gamme d’une pellicule. Sous les 5€ on est sur de l’entrée de gamme, au dessus sur la gamme haute ou pro.

Les différences entre les gammes va se voir surtout sur la taille du grain (il est moins présent sur du haut de gamme), une meilleure tolérance sur l’exposition (les ombres bouchent moins vite et les hautes lumières sont mieux conservées sur les pellicule haut de gamme et sur le rendu des couleurs (les pellicules couleurs haut de gamme ont un rendu plus fidèle à la réalité, donc si le rendu d’une entrée de gamme vous convient n’en changez pas). Les pellicules d’entrée de gamme ont aussi une tendance à tuiler (elle ne reste pas parfaitement plane), peuvent avoir un support plus fin et peuvent être plus sensible au rayures.

Le format

Comme mentionné dans l’article sur choisir son appareil, les pellicules se présentent majoritairement sous deux formats, le 35mm (ou 135) et le 120.

Le 35mm est le format courant, il donne des négatifs de 24mm x 35mm. (ou 24mmx65mm pour l’appareil panoramique hasseblad xpan). Le 35mm était le format des appareils grand public et le format utilisé par les reporter.

Les appareils professionnels dit « moyen format » utilisent quand à eux des pellicules 120. Ces appareils donnent des négatifs de 6×4,5cm (4 fois plus de surface pour le négatif), 6x6cm, 7x6cm voir 9x6cm. Certain appareil panoramique vont même jusqu’au 6x17cm.

Les formats de pellicule argentique

Mon conseil

Que vous choisissiez la couleur ou le noir et blanc, je vous conseil pour débuter une pellicule 400 ISO. Elle vous permettra de faire face à la grande majorité des situations.

Si vous choisissez le noir et blanc, et que vous voulez développer vous même vos pellicule, mon meilleur conseil sera de choisir une pellicule, un révélateur et garder le afin de bien maitriser ce couple.

En couleurs, mon choix se porte sur la Kodak Portra 400.

La portra 400, une référence 400 ISO couleurs

Pour le noir et blanc, je vous conseille la HP5 plus si vous souhaitez une grain traditionel.

L’Ilford HP5 plus, une valeur sûre et polyvalente pour le Noir et blanc

Ou la TMax 400 de chez Kodak si vous voulez une grain plus fin.

La Kodak TMax 400 pour un grain fin et 400ISO

Un commentaire sur “Choisir sa pellicule

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s