La critique photo sur internet

Comme beaucoup de photographe, on cherche à progresser dans notre photo et très vite l’idée de soumettre nos images à la critique sur internet arrive. Mais pour avoir essayé, il y a plus de chance que ce soit contre productif ou que vous vous enfermiez dans la photo caricaturale. Vous savez les fameux coucher de soleils, le combo portrait à ouverture maximum et retouche de peau excessive ou encore la sacro-sainte règles des tiers (Qui n’a pas lieu d’être pas dans la photo amateur ou la photo d’art, voir ici)

Il n’y a pas de règles de composition, il y a seulement de bonnes ou de mauvaises images.

Ansel Adams

Je trouve cela dommage car je pense que la critique photo peut apporter beaucoup que l’on soit le demandeur ou celui qui émet la critique.

Mais j’ai remarqué que l’on retrouve les même problèmes sur tous les forum :

  • l’enfermement dans la technique
  • le manque d’investissement
  • la peur ou le rejet de la culture

L’enfermement dans la technique

Prenez une pratique artistique facile d’accès techniquement (il faut une après midi pour apprendre la base de la technique photo : ISO, ouverture, vitesse).

Ajoutez un marketing bien rodé qui vous promets que la créativité se trouve dans les pixels et la netteté.

Rajoutez des magazines et autres média sur la photo qui parlent soit de tests matos soit de recettes pour « composer » vos photos issues de la photographie « corporate » (pas de noirs bouchés, pas de blanc cramés, règles des tiers…).

Saupoudrez tout ça d’un petit effet Dunning-Kruger et le cocktail est désastreux. Un grand nombre de photographe sur ces forums sont bloqué dans le haut de la première montagne et n’en sortent jamais.

L’effet Dunning-Krugger

Sûr d’eux, ils distillent avec aplomb leur critiques basées sur la check-list:

  • horizon droit
  • règles des tiers
  • photo bien nette
  • pas de noir bouchés
  • pas de blanc cramé
  • pas d’éléments coupé par le cadre

Les débutants qui ont soumis leur image à la critique voyant plusieurs personnes (derrière leur pseudo : Didier44, LumièreAstrale, etc…) leur faire les mêmes remarques basés sur la même check-list vont se renseigner sur internet ou les mêmes mantras sont répétés jusqu’à plus soif… Ils vont finir par tomber dans le cercle vicieux, apprendre et respecter cette check-list et tomber eux aussi dans l’effet Dunning-Kruger en allant prêcher la bonne parole sur les forums, encouragés par les critiques positives basé sur cette check-list.

Didier44: « Bonjour Sebastiao, ton noir et blanc est très beau mais franchement un horizon aussi penché c’est carton rouge. C’est pas dur de le remettre droit dans ton logiciel de traitement. Et tu as coupé ton couple d’oiseau, en reculant tu aurais pu les mettre sur un point de force (revois la règles des tiers) et ne pas les amputer.« 
Dider44 : « Bonjour Sebastiao, pour une fois l’horizon est droit… Par contre tes personnages sont complétement bouché, il faut avoir du détails partout!! C’est poubelle pour moi cette photo »

Est-ce que vous pensez vraiment qu’un photographe mondialement reconnu (Sebastiao Salgado pour ceux qui découvrent ces images, allez voir son travail) exposerai ces deux photos si les règles de la check-list précédente avait réellement une valeur? D’ailleurs aucun grand photographe n’a jamais parlé de règles dans sa pratique photo.

On est donc face à une bulle d’auto-complaisance, ou l’on répète encore et encore la même chose sans démarche de validation.

On en revient à l’effet Dunning-Kruger:

  • la personne incompétente tend à surestimer son niveau de compétence ;
  • la personne incompétente ne parvient pas à reconnaître la compétence de ceux qui la possèdent véritablement ;
  • la personne incompétente ne parvient pas à se rendre compte de son degré d’incompétence ;
  • si une formation de ces personnes mène à une amélioration significative de leur compétence, elles pourront alors reconnaître et accepter leurs lacunes antérieures.

Le manque d’investissement

Il y a un gros manque d’investissement sur les parties critiques, que ce soit de la part de la personne qui demande la critique ou celui qui l’émet. C’est encore un cercle vicieux qui s’auto-tire vers le bas.

Lorsque quelqu’un propose à la critique une image sans texte, parfois sans même un titre, ou pour seul texte « pour avis », l’investissement est de 3 secondes.
Pourquoi celui qui doit émettre la critique devrait investir 10 minutes à :

  • comprendre si la photo est dans une série ou seule (les gens ne passent pas leur vie sur le forum et ne retienne pas vos anciennes photos postées plus tôt).
  • comprendre si la critique attendu est plutôt sur la technique ou le ressenti (on ne fait pas tous des photos dans le même but, souvenir, œuvre artistique, etc…)
  • vous répondre de manière détaillée en essayant de trouver des références pour vous guider.

Donc oui, ceux qui prennent la peine de répondre vont être expéditif : « j’aime », « j’aime pas », « c’est flou », etc… ou suivre la check-list (Cf chapitre 1)

Et je ne parle pas des personnes qui vont chercher à voir dans l’image ce que eux veulent et non pas ce que le photographe propose. Vous savez, je parle du fameux « On peut voir la version couleur? » ou « Et en noir et blanc? ». Si le photographe soumet à la critique une image noir et blanc ou en couleur, il a surement une raison (unité de la série, du projet, sa préférence personnelle)

Didier44: « Beau portrait Steve (McCurry), tu n’as pas une version noir et blanc?« 

Faire une bonne critique c’est compliqué et long. Il faut comprendre le point du vue du photographe, son intention, argumenter donc (re)trouver des exemples d’images ou de photographe qui ont fait un travail proche. Balancer son avis sans argument ne sert à rien.

Et on en arrive au dernier problème, j’ai nommé…

La peur ou le rejet de la culture

On voit aussi parfois une « peur de la culture » voir même un rejet.

Le critique, en voulant aider et en parlant de photographes qui faisait des photos dans le même style, reçoit comme réponse « on s’en fou de <nom_du_photographe>, on parle de ma photo ».

Cette réflexion manque cruellement d’humilité…Vous pensez vraiment qu’aller voir le travail des photographes reconnus ne vous apportera rien? Que vous n’avez rien à apprendre des plus de 180 années d’histoire dans le domaine de la photo?

Au lieu vous demander quel est le meilleur objectif pour le paysage, je pense qu’il serait plus utile de demander qui sont les photographes qui ont marqué ce domaine.

Les gens se demande souvent « comment » à propos d’une photographie alors qu’ils devraient se demander « pourquoi? »

Man Ray

Au lieu d’écouter les avis sur internet, comparez en toute honnêteté votre travail à celui des photographes reconnus.

Écouter l’avis de n’importe qui sur internet c’est comme demander l’avis du premier passant pour le moteur qui fume de votre voiture garé sur le bas côté. Vous pouvez avoir de la chance et tomber sur un pro ou un amateur averti (dans ce cas son avis peut avoir de l’intérêt) ou plus probablement tomber sur quelqu’un qui n’y connait rien, et dans ce cas que vaut son avis?

Il y a peut être aussi une peur de consulter le travail des autres photographes pour ne pas être influencé, ne pas copier. N’ayez crainte, ça n’arrivera pas, parce que vous êtes VOUS, tout simplement. Vous pouvez vous donner tout le mal que vous voudrez à essayer de copier un photographe, vous n’y arriverez pas car vous n’avez pas son vécu ni sa sensibilité.

Conclusion

Les forum internet vous permettrons d’avoir un ressenti sur vos photos, pas une critique de votre travail.

Commencez par demander l’avis de personnes de confiance autour de vous et qui vous dirons la vérité, pas des personnes qui vous brosserons dans le sens du poil.

Si vous voulez soumettre votre travail à la critique, assurez vous d’avoir mis en parallèle votre travail avec ce qui a déjà été fait par des photographes reconnus et je vous conseil de chercher une revue de portfolio, il me semble que les magazines Fisheye et Polka en propose au salon de la photo.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s