Kodak TMax 400

La kodak TMax 400 a été mise sur le marché en 1986 par Kodak dans le but de remplacer la TriX 400.

Présentation

  • Noir et blanc
  • fabriqué par Kodak
  • 400 iso
  • 36 poses
  • grain tabulaire (grain T)
  • lancée en 1986

Si vous cherchez la fiche technique, elle est disponible ici.

Chimie

Bien que toutes les combinaisons pellicule/chimie sont possible, Kodak propose un révélateur dédié aux pellicules TMax. Ce révélateur permet de conserver la finesse du grain de la pellicule tout en maximisant les détails dans les ombres

Le révélateur a aussi l’avantage d’être assez économique puisque l’on peut développer 48 pellicules avec une bouteille d’un litre. Il se conserve longtemps même ouvert puisque c’est une solution liquide concentrée.

Les Kodak TMax 400 demande un temps de fixation plus long que les pellicules classiques, on parle d’un temps deux fois plus long avec un fixateur standard. C’est pourquoi Kodak a aussi développé un fixateur destiné à la gamme TMax.

Mon avis sur la TMax 400

La TMax était ma pellicule l’année dernière pour de nombreuses sorties en montagnes, ou j’utilisais un appareil tout mécanique des années 80.

C’est aussi la pellicule que j’ai utilisée pour mon mini-reportage sur la lunetterie. Cette fois ci j’ai utilisé mon reflex électronique (que j’utilise en commande) avec le 50mm 1.8 de canon, donc une optique moderne dont la qualité n’est plus à prouver. Ce qui permet de bien voir la finesse de détails possible avec cette pellicule.

C’est vraiment un pellicule que j’apprécie, une belle finesse de grain pour des ISO passe partout et surtout une bonne latitude d’exposition.

Au tirage que ce soit en 13x18cm ou 24x30cm je n’ai pas eu de soucis. Les hautes lumières étaient assez facile à rattraper pour ré-équilibrer l’image.

Le grain est quasi-invisible sur les tirages 13x18cm et très discret et sympa sur un tirage 24x30cm. Les tirages ont été fait avec un grade compris entre 2 et 3 donc un grade standard pour le contraste.

C’est vraiment une bonne pellicule, son seul défaut c’est le prix qui a fait un bond début 2020. Je vais tester l’Ilford HP5+ et la delta 400 qui sont moins cher avant de me décider sur la pellicule 400 iso que j’utiliserai.

Mais cette TMac 400 m’a donné envie de tester la TMax 100 pour des photo de paysages en montagnes et essayer de profiter au maximum de la finesse du grain.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s